Nouvelles précisions sur la localisation de la chapelle Champlain à la lumière des actes du notaire Guillaume Audouart dit Saint-Germain.


par Pierre Dubeau

signatured'Audouart-3

Introduction.

Un seul auteur s’est intéressé à la question de la méthodologie des notaires du 18e siècle dans le cadre de la recherche de la chapelle Champlain à Québec. Curieusement, seul Silvio Dumas a émis des commentaires sur cette question. Comment décrit-on les titres à cette époque?  La description d’un titre a un effet direct sur le positionnement des voisins limitrophes. Dans la concession de Mathieu Huboust (voir annexe), cela s’avère important, car la chapelle est bien située sur l’un des ses côtés, mais lequel?  C’est pourquoi il est important d’y consacrer une étude. Le présent document présente la position de Dumas et on analysera 28 actes du notaire Audouart.  Finalement, nous allons voir si cela peut amener des nouvelles précisions touchant la localisation de la chapelle Champlain.

La position de Silvio Dumas.

Silvio Dumas a publié en 1958, une brochure relatant ses travaux effectués entre 1951 et 1957.  Lorsqu’il analyse le texte de la concession de Mathieu Huboust de 1661, il se demande de quel côté débute l’acte. Il écrit:

« Tous les auteurs… ont toujours placé la chapelle Champlain du côté gauche, si l’on se place dans la rue de Buade et ils l’ont située en partie dans la rue du fort, ou même plus à l’est. Contrairement à ces auteurs, nous affirmons qu’elle était du côté droit du terrain concédé à Huboust… Cette affirmation est la seule qui s’accorde avec tous les documents que nous avons étudiés; elle est confirmée par l’étude attentive de la façon dont les notaires de la nouvelle-France déterminaient le bornage du terrain. On commençait généralement par les bornes des deux bouts ou selon le cas, du haut et du bas; on indiquait ensuite celle des côtés, le premier étant normalement ce côté droit. Cette méthode appliquée à la concession de 1661, exige que l’endroit connu soit le chemin qui passe entre la dite place et la maison de la dite église où est à présent le bedeau (la rue de Buade aujourd’hui) et que la chapelle Champlain soit située du côté droit du terrain cédé « . (Dumas, Silvio, La Chapelle Champlain et Notre-Dame de Recouvrance, Québec, Société Historique de Québec, Cahier no. 10, 1958, p. 17

Dumas affirme que les notaires avaient une méthodologie mais il n’en a pas fait la démonstration. L’objectif de ce texte de faire cette démonstration et nous nous attarderons plus particulièrement au notaire Guillaume Audouart, auteur de la concession de Mathieu Huboust.

GUILLAUME AUDOUART, dit Saint-Germain: Sa biographie sur Dictionnaire biographique du Canada.

AUDOUART, dit Saint-Germain, GUILLAUME, secrétaire du premier Conseil de la Nouvelle-France et notaire (1648–1663).

Audouart commença sa carrière à Trois-Rivières, en 1648, en qualité de « commis au greffe et tabellionnage ». À l’automne de 1649, il s’installa à Québec où, jusqu’en 1663, il fut secrétaire du premier Conseil de la Nouvelle-France, charge dont le titulaire était autorisé à exercer comme notaire public. Effectivement, Audouart fut le premier notaire officiel de la Nouvelle-France, ses prédécesseurs (secrétaires des gouverneurs, greffiers, seigneurs, colons) n’ayant pu exercer le notariat que par tolérance. Audouart s’appliqua à recueillir leurs actes épars et les annexa à son propre greffe, qui comprend 1067 minutes. Il siégea également comme juge-sénéchal de la seigneurie de Beauport, tout en agissant à titre de substitut du procureur fiscal à Québec. Le 22 octobre 1663, il signait son dernier acte notarié et, quelques jours plus tard, il vendait son greffe à Pierre Duquet. Audouart, dont on ne sait s’il se maria, perdit à cette époque sa maison aux mains de ses créanciers. Il semble être retourné en France à l’automne de 1663.

André Vachon

AJQ, Greffe de Guillaume Audouart, 1634–63.— Jug. et délib., I : passim.— Papier terrier de la Cie des I.O. (P.-G. Roy), passim.— J.-E. Roy, Guillaume Audouart Saint-Germain (1648–1663), RC, XXVII (1891) : 213–217.-André Vachon, Histoire du notariat canadien, 1621–1960 (Québec, 1962).

Écriture de Guillaume Audouart.

ecritureAudouart

statistiqueNotaireQuébec

Le notaire Audouart est l’un des plus importants notaires de la Nouvelle-France. A lui seul, il cumule 65% de tous les actes de la région de Québec.

Audouart aux archives.

Son inventaire aux Archives nationales du Québec.

Archives nationales du Québec à Trois-Rivières

Archives nationales du Québec à Québec

Inventaire à la Bibliothèque et Archives Canada

Histoire du notariat au Canada par Jean-Edmond Roy, 1899. Chapitre 4: Guillaume Audouart

Sélection des titres.

Dans le cadre de cette étude, seules les concessions décrites par tenants et aboutissants seront retenues. Comme la concession de Mathieu Huboust est décrite de cette façon, on ne retiendra que les concessions décrites ainsi.  Ainsi, pour être retenues, ces concessions doivent mentionner explicitement le notaire Audouart. Quant aux déclarations faites au papier terrier de la Compagnie des Indes Occidentales, seront retenus que celles qui mentionnent le notaire Audouart, comme titres primaires qui ont été remis aux mains des autorités. Soulignons qu’au début de sa carrière, Audouart décrivait ses titres par orientation géographique alors que la densité de la population était faible.  Citons par exemple, les concessions de Jacques Badeau (avril 1651), de Christophe Crevier (février 1652) et de Thomas Hayot (avril 1650). Pour une question de méthodologie et de cohérence, ces concessions décrites par une boussole ne seront pas sélectionnées. De plus  les actes retenus seront positionnés  sur  le terrier du Saint-Laurent en 1663, ouvrage de Marcel Trudel publié en 1973, aux Éditions de l’Université d’Ottawa. 

Nombre de concessions suite à une Déclaration faite au papier terrier de la Compagnie des Indes occidentales:   5

Concession d’Audouart:  23

Total des titres retenus:  28

 

Quelques exemples de description de ses titres.

1- Concession de Jacques Boissel, 7 nov.1655

boisselTotal

Le notaire se place en face du terrain de Boissel et décrit d’abord le côté droit, les terres de l’église puis le côté gauche, le terrain de Martin Boutet.

Source du plan : Archives nationales du Québec, Plan des terres de la fabrique Notre-Dame de Québec, 1674, Numéro d’identification : 3814291

2. Concession de Claude Charron, 16 avril 1660.

charrontotal

Joignant d’un côté, Toussaint Toupin, d’autre côté, la rue sous le Fort.

Source:  Archives nationales du Québec, E1,S4,SS2,P 132

Source du plan:  Trudel, Marcel, Le Terrier du Saint-Laurent en 1663, Ottawa, Éditions de l’Université d’Ottawa, 1973, p. 122, no. 69

3. Concession de Guillaume Couture, 25 juillet 1660.

coutureTotal.jpg

Joignant d’un côté la maison appartenant à Martin Prevost, d’autre côté au chemin qui joignant la Brasserie.

Source: Archives nationales du Québec, E1,S4, SS1, D345, P3

Source du plan:  Trudel, Marcel, Le Terrier du Saint-Laurent en 1663, Ottawa, Éditions de l’Université d’Ottawa, 1973, p.122, no. 38

4. Concession d’Antoine Le Bohême dit La Lime,  à la haute-Ville de Québec, 17 juillet 1657

crevier1

Source du plan:  Trudel, Marcel, Le Terrier du Saint-Laurent en 1663, Ottawa, Éditions de l’Université d’Ottawa, 1973, 678 p.

5. Concession de Pierre Lognon à Beauport, 3 janvier 1660.

crevier2Source: Archives nationales du Québec, E 21, SB4, SS5, SSSS5, D11

Source du plan:  Trudel, Marcel, Le Terrier du Saint-Laurent en 1663, Ottawa, Éditions de l’Université d’Ottawa, 1973, 678 p.

6- Concession de Louis-Théandre Chartier, Sieur de Lotbinière, 25 mai 1661

ChartierdeLotbiniereTotal

Ici, le notaire commence étrangement par le côté gauche, puis le côté droit.  Celle collation du texte d’Audouart a-t-elle été respectée?

Source: Archives nationales du Québec, E1,S4,SS1,D236,P2

Source du plan:  Trudel, Marcel, Le Terrier du Saint-Laurent en 1663, Ottawa, Éditions de l’Université d’Ottawa, 1973, p. 180, no. 38

7. Concession de Mathieu Damours, Sieur de Chauffours, 13 sept. 1657.

damoursPlan

Source: Archives nationales du Québec, E1,S4,SS1,D345,P3

Source du plan:  Trudel, Marcel, Le Terrier du Saint-Laurent en 1663, Ottawa, Éditions de l’Université d’Ottawa, 1973, p. 122, no. 36

8. Concession de Jacques Loyer, Sieur de La Tour, rue Notre-Dame, Nov. 1654.

loyerTotal

Source du plan:  Trudel, Marcel, Le Terrier du Saint-Laurent en 1663, Ottawa, Éditions de l’Université d’Ottawa, 1973, p. 122, no. 78

Source: Archives nationales du Québec, E1,S4,SS2,P 148

9. Concession de Guillame Feniou, 30 oct. 1657.

Vente de Nicholas Chaigneau à Guillaume Feniou d’un terrain de quatre arpents de front sur le Saint-Laurent joignant d’un côté à Antoine Martin, d’autre côté à Etienne Le Tellier. 3 octobre 1651. Fenieu vend son terrain à Marin Pin, octobre 1659, 3.5 arpents dans la seigneurie Gaudarville et un demi-arpent dans Sillery.

Source: Archives de Montréal, fonds Gagnon BM 007, S1, D01, P0009.

La pièce porte les cotes 1G3764 et 39712.

guillaume feniou

feniouEtMarinPin2

Source du plan:  Trudel, Marcel, Le Terrier du Saint-Laurent en 1663, Ottawa, Éditions de l’Université d’Ottawa, 1973, 678 p., no. 1

10- Concession de Toussaint Toupin, 6 fév. 1660

toupinParLauzonNotaireAudouart

Source: Archives nationales du Québec, TL5,D40

Concession par Jean de Lauzon, grand sénéchal de la Nouvelle-France à Toussaint Toupin, d’une terre en la seigneurie de Lauzon, joignant d’un côté les terres appartenant au Révérends Pères Jésuites et de l’autre côté, aux titres de Louis Bégin. – 6 février 1660
– 1 document(s) textuel(s) (pièce(s))

toussaintToupinALauzonDetailSource du plan:  Trudel, Marcel, Le Terrier du Saint-Laurent en 1663, Ottawa, Éditions de l’Université d’Ottawa, 1973, 678 p., no. 10

11- Concession de Simon Lereau, rue Champlain, basse-ville, 16 août 1660.

lereauTotal

Joignant d’un côté Charles Cadieu, d’autre Jacques Perrot dit Vildaigre. Contrat passé devant notaire Audouart, 16 août 1660.

Source: Archives nationales du Québec, E1,S4,SS2,P164

Source du plan:  Trudel, Marcel, Le Terrier du Saint-Laurent en 1663, Ottawa, Éditions de l’Université d’Ottawa, 1973, p. 122, no. 62

12- Concession de Baptiste Hallé, Côte de Beaupré, 30 nov. 1657

hallePlan

halle
Source: Archives nationales du Québec, ZE25,P19

Source du plan:  Trudel, Marcel, Le Terrier du Saint-Laurent en 1663, Ottawa, Éditions de l’Université d’Ottawa, 1973, p. 35, explications: p. 52, no 118.

13- Concession de Jacques Leneuf, sieur de la Poterie (Trois-Rivières), 18 oct. 1649.

leneufTroisRivieresplan
Source: Archives nationales du Québec, E1,S4,SS1,D200,P2

Source du plan:  Trudel, Marcel, Le Terrier du Saint-Laurent en 1663, Ottawa, Éditions de l’Université d’Ottawa, 1973, p. 35, explications: p. 348, no. 24

14- Concession de Noel Morin, auparavant Jean Bourdon, 25 déc. 1659.

morin
morinPlan
… signé Audouart (Audouard), au bas duquel acte est copie collationnée sur la minute signée Audouart du contrat de vente faite des dits cinquante arpents de terre par Guillaume Bauché (Baucher) et Jean Brossart au Sieur Bourdon, stipulant pour la communauté, au bas duquel contrat de vente est quittance des lods et ventes de la dite adjudication faite au dit Morin pour la somme de quatre-vingt-dix livres, la dite quittance du cinquième avril mille six cent soixante, toutes les dites terres joignantes d’un côté les terres du Sieur Bourdon, procureur général au Conseil Souverain, d’autre les terres de Louis Sédilot (Sédillot), par un bout à la grande allée, et d’autre bout la rivière Saint-Charles…

Source: Archives nationales du Québec, E1,S4,SS2,P70

Source du plan:  Trudel, Marcel, Le Terrier du Saint-Laurent en 1663, Ottawa, Éditions de l’Université d’Ottawa, 1973, p. 35 , explications: p. 222

15- Concession aux Ursulines, 0ct. 1655.

Déclaration faite au papier terrier de la Compagnie des Indes occidentales par Romain Becquet et Martin Boutet, sieur de Saint-Martin, au nom et comme procureur des Religieuses Ursulines de Québec, laquelle déclaration étant relative à une perche de terre de largeur le long de l’enclos et deux perches sur la longueur et à un demi-arpent de terre situé devant les bâtiments des Religieuses ainsi qu’à huit arpents de clôture bornés par la rue des Jésuites, la rue des Ursulines et la rue Sainte-Anne en la Haute-Ville de Québec . – 6 décembre 1667

ursulines

Extrait:

tenant d’un côté en partie à Jacques de La Roe et la rue des jésuites, d’autre côté Noël Pinguet et Nicolas Dupont, Sieur de Neuville, par-devant la rue des dites Ursulines et par derrière la rue Sainte-Anne, les dits deux arpents à la Dame de la Pelleterie (Peltrie) concédés par titre de l’ancienne Compagnie en date du vingtième mars mille six cent quarante-neuf et le dit demi arpent ci-dessus déclaré joignant d’un côté une petite rue qui passe entre le dit demi arpent et la place sur laquelle est le logement du maître des hautes œuvres, d’autre côté les terres des dites religieuses à cause du feu Sieur Vignal, prêtre, par-devant la dite rue des Ursulines et par derrière Etienne à cause de son acquisition, lesquels dits huit arpents clos (…) chargés comme dit est feu Monsieur de Lauzon (Lauzon) concédés aux dites religieuses en forme de ratification et confirmation (…) alleu et main morte sans autres redevances (…) dévotions desquelles elles s’acquittent tous les ans (…) de la dite Compagnie à la charge de donner un aveu (…) des dits héritages de vingt ans en vingt ans (…) Compagnie ainsi qu’il appert par titre qu’elles (…) en date du sixième mars mille six cent cinquante-deux, signé (…) par monseigneur, et par un (…) septembre des dits mois et an aussi signé (…) par Monseigneur Lenero et par autre (…) Lesquels (…) offre de faire (…) en la dite église de Québec (…) … (…) … (…) … (…) … (…) … (…) … (…) … (…) … qu’il lui plaise inspirer la Compagnie qu’elle (…) tenir le jour suivant des recommandations qui (…) La gloire et pour l’honneur de la France et celle de l’établissement de la colonie et qu’elles feront inviter le gouverneur de la colonie et son lieutenant (…) aux habitants de Québec d’assister à la dite messe ainsi qu’il est spécifié par un titre en date du quinze janvier mille six cent trente-sept signé par la Compagnie de la Nouvelle-France Lamy que les dites religieuses auraient obtenu de douze arpents de terre dans cette ville pour la construction de l’église et monastère, logement des ecclésiastiques (…) domestiques et autres commodités (…) Et outre d’une lieue de terre de largeur (…) sur dix lieues de profondeur (…) au-dessus ou au-dessous de Québec (…) .. Item, un arpent de terre ou environ (…) haute ville joignant d’un côté le dit demi arpent ci-dessus déclaré appartenant aux dites religieuses par donation qui leur en avait été faite par feu Guillaume Vignal, prêtre, sous son (…) octobre mille six cent cinquante-cinq, reconnue par (…) Audouart.

Source: Archives nationales du Québec, E1,S4,SS2,P84

Source du plan:  Trudel, Marcel, Le Terrier du Saint-Laurent en 1663, Ottawa, Éditions de l’Université d’Ottawa, 1973, p. 35 , explications: p. 180

16- Concession de François Guion, sieur Després, à la basse-Ville, 13 sept. 1662.

guionTotal

Source: Archives nationale du Québec, E1,S4,SS2,P144

Source du plan:  Trudel, Marcel, Le Terrier du Saint-Laurent en 1663, Ottawa, Éditions de l’Université d’Ottawa, 1973, p. 35, explications: p. 122, no. 48

17- Concession de René Robineau, Chevalier de l’Ordre du Roi, sieur de Bécancour,  26 février 1657, probablement de Audouart.

robineau

Source: Archives nationales du Québec, E1,S4,SS2,P212

Source du plan:  Trudel, Marcel, Le Terrier du Saint-Laurent en 1663, Ottawa, Éditions de l’Université d’Ottawa, 1973, p. 35, explications: p. 122, no. 20

18- Concession de Jean Guion, Sieur du Buisson, 23 août 1659.

guion2Source: Archives nationales du Québec, E1,S4,SS2,P130

Source du plan:  Trudel, Marcel, Le Terrier du Saint-Laurent en 1663, Ottawa, Éditions de l’Université d’Ottawa, 1973, p. 35, explications: p. 226, no. 26

19- Concession de Jean Gloria, 27 mars 1652.

gloria

Source: Archives nationales du Québec, E1,S4,SS2,P127

Source du plan:  Trudel, Marcel, Le Terrier du Saint-Laurent en 1663, Ottawa, Éditions de l’Université d’Ottawa, 1973, p. 35, explications: p. 222, no. 3

20- Concession de Simon Denis (Denys), écuyer, sieur de Sainte-Anne, 10 août 1652.

simonDenysTotal

Source: Archives nationales du Québec. E21,S64,SS5,SSS5,D7

Source du plan:  Trudel, Marcel, Le Terrier du Saint-Laurent en 1663, Ottawa, Éditions de l’Université d’Ottawa, 1973, p. 35, explications: p. 100,  no. 9

21- Concession de Martin Prévost, rue cul de Sac, 25 juillet 1660.

provostTotal

Source: Archives nationales du Québec, E1,S4,SS1,D345,P6

Source du plan:  Trudel, Marcel, Le Terrier du Saint-Laurent en 1663, Ottawa, Éditions de l’Université d’Ottawa, 1973, p. 35, explications: p. 122, no. 42

22- Concession des Jésuites, auparavant Jacques Levrier, 28 avril 1659.

levrierTotal

Source: Archives nationales du Québec, E21,S64,SS5,SSS1,D56

Source du plan:  Trudel, Marcel, Le Terrier du Saint-Laurent en 1663, Ottawa, Éditions de l’Université d’Ottawa, 1973, p. 35, explications: p. 488, no. 19

23- Vente d’une habitation située sur la côte de Cap-Rouge, à Etienne Letellier,  26 mars 1656.

leTellier2Plan

Source: Archives nationales du Québec, E21,S64,SS5,SSS1,D108-3

Source du plan:  Trudel, Marcel, Le Terrier du Saint-Laurent en 1663, Ottawa, Éditions de l’Université d’Ottawa, 1973, p. 35, explications: p. 296, no. 2

24- Concession de Charles Aubert de la Chesnaye, Basse-Ville de Québec, 8 août 1659

chesnayeTotal

Source: Archives nationales du Québec, E1,S4,SS2,P116

Source du plan:  Trudel, Marcel, Le Terrier du Saint-Laurent en 1663, Ottawa, Éditions de l’Université d’Ottawa, 1973, p. 35, explications: p. 122, no. 83 et 84
25- Concession de Jacques Perot, dit Vildaigre, 24 mars 1662.

perotJacquesTotal.jpg

Source du plan:  Trudel, Marcel, Le Terrier du Saint-Laurent en 1663, Ottawa, Editions de l’Université d’Ottawa, 1973, p. 35 , explications: p. 122, no. 61

Source du document

26- Concession de Antoine Brassard, Mont-Carmel, Québec,  19 octobre 1663

brossardMontCarmelTotal

Source: Archives nationales du Québec, E1,S4,SS2,P193

Source du plan:  Trudel, Marcel, Le Terrier du Saint-Laurent en 1663, Ottawa, Éditions de l’Université d’Ottawa, 1973, p. 35, explications: p. 192, no. 8

27- Concession de Nicolas Pelletier, 29 mars 1649

pelletier

Source: Archives nationales du Québec, E21,S64,SS5,SSS7, D36

Source du plan:  Trudel, Marcel, Le Terrier du Saint-Laurent en 1663, Ottawa, Éditions de l’Université d’Ottawa, 1973, p. 35, explications: p. 266, no. 4

28- Concession de Philippe Nepveu, Déclaration du 2 décembre 1667

28- neveuTotal.jpg

Note: Le nom du notaire est illisible, fort probablement le notaire Audouart, voir concession no. 8, Jacques Loyer, Sieur de la Tour, son voisin du côté gauche.

Source: Archives nationales du Québec, E1,S4,SS2,P68

Source du plan:  Trudel, Marcel, Le Terrier du Saint-Laurent en 1663, Ottawa, Éditions de l’Université d’Ottawa, 1973, p. 35, explications: p. 122, no. 79

Conclusion

Le notaire Audouart n’utilise pas les points cardinaux, lors de la description des 28 titres répertoriés précédemment. Il commence parfois par  les aboutissants et termine par les tenants ou le contraire. Constamment à 96,1%, au sujet des tenants, lorsqu’il mentionne d’un côté, il s’agit du côté droit de la concession et d’autre côté, le côté gauche. Marcel Trudel, dans son terrier du Saint-Laurent en 1663, arrive à la même conclusion. Si on applique la technique que semble suivre Audouart à la concession de Mathieu Huboust, on se retrouve avec la proposition suivante, telle qu’illustrée ici?

 

Cette image a un attribut alt vide ; son nom de fichier est nouvellehypothese.jpg

Source: Lavoie, Carl et al. Recherche multidisciplinaire sur la localisation de la chapelle Champlain, Québec, 1999 

L’acte de concession de Mathieu Huboust et par la suite de Jean Talon indique:  « tenant d’un côté aux terres de l’église où est de front la chapelle Champlain, d’autre côté aux terres de l’église, par haut, les terres du Sr d’Ailleboust » cédé à Dubeau en 1673, « et pas bas, le chemin de la ditte place et la maison du bedeau » (rue de Buade).

 L’analyse des textes d’Audouart est importante et tout particulièrement la concession Huboust, car en plus, elle est soutenue par le plan de Bourdon de 1660. Pour ce qui touche la concession d’Ailleboust, le texte indique bien un segment nord-ouest qui est tout à fait compatible avec cette proposition et non présent sur le plan de 1660 de Bourdon.

Cette hypothèse permet de comprendre l’absence du fort des Hurons dans le texte de 1661 touchant la concession de Mathieu Huboust. De fait, il est difficile de comprendre l’absence du fort des Hurons qui contiendrait la chapelle selon les plus récentes hypothèses. Par contre, ce sont bien les terres de l’église depuis 1656 lorsque disparaît la Réserve d’Ailleboust.

Cette proposition rejoint la localisation du petit rectangle sur le plan de 1664 de Jean Bourdon. La chapelle serait bien à l’est du chemin qui court en partie nord-ouest et en même temps à l’ouest du terrain de Huboust situé au coin des rue du Fort et de Buade.

Plan de 1664 (extrait) sur le cadastre actuel.

Source: Archives nationales Outre-mer.
http://anom.archivesnationales.culture.gouv.fr/ulysse/osd?q=qu%C3%A9bec+1664&coverage=&date=&from=&to=&mode=list&page=9&hpp=10&id=FR_ANOM_03DFC342B

Pierre Dubeau, 14 juin 2017


Annexe


Source: HDQ-F1-K4,1/1:5
CONCESSION DE LA FABRIQUE DE L’ÉGLISE NOTRE-DAME DE QUÉBEC À MATHIEU HUBOUST DE LONGCHAMPS
En ligne: https://archives.monastere.ca/archive/concession-de-la-fabrique-de-leglise-notre-dame-de-quebec-a-mathieu-huboust-de-longchamps-3307

5 commentaires Ajoutez le vôtre

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s