Sur les traces de Samuel de Champlain à Paris – Première partie.

Dans le contrat de mariage1 de Samuel de Champlain, le 27 décembre 1610, on indiquait « loge rue Tirechappe». Il vivait probablement chez Jehan Remy, « maistre freppier », c’est à dire marchand de vêtements (Le Blant, 1967 : 89 ).  Quant à Hélène Boullé, elle logeait chez son père, à la maison du miroir,…