Sur les traces de Champlain à Paris entre octobre 1624 et mars 1626 -Sixième partie.

CHAMPLAIN, écuyer, capitaine pour le Roy en la Marine du Ponant et lieutenant pour Monsieur le duc de Ventadour en la Nouvelle-France est à Paris, dans l’Étude du notaire Germain TRONSON où il fait rédiger deux actes en faveur de Charles Leber du Carlo. Ce dernier est l’auteur de ce plan de Brouage daté de 1627. Samuel de Champlain a toujours ressenti pour ce jeune homme une « bonne et vraye amour naturelle ».

D’abord le 9 décembre 1625, il s’agit du don de sa propriété de La Jarne près de La Rochelle, qu’il avait reçue de Guillaume Allène par testament le 2 juillet 1600. Une transcription provenant de Mona-André Rainville:

Pardevant les notaires et gardenottes du Roy
Nostre Sire en son Chastelet de Paris soubsignez
fut présent en sa personne Samuel Champlain
escuyer Capitaine pour le Roy en la Marine
du Ponent et Lieutenant pour Monseigneur
le duc de Ventadour en la Nouvelle France
demeurant à Paris aux marest du Temple rue de la Marche, paroisse Sainct Nicolas des Champs Lequel de son bon gré et
volonté sans contrainte aulcune ….
…confesse avoir donnée, ceddé
quitté transporté et déllaissé donne
cedde quitte transporte et dellaisse du
tout de…

Par la suite, le 23 mars 1626, Champlain vend la maison natale, héritée de sa mère, dont voici l’archive du greffe du notaire Tronson. Champlain demeurait toujours rue de la Marche, dans le Marais du Temple, paroisse Saint-Nicolas-des-Champs.

Source de l’archive: Mona-André Rainville publié sur la page Facebook, Samuel de Champlain.



Entre décembre 1625 et mars 1626, Champlain demeurait dans ce secteur à Paris.

Bibliothèque nationale de France.
En ligne: https://gallica.bnf.fr/ark:/12148/btv1b85933319/f1.item.zoom

Source: https://www.google.ca/maps/@48.8618405,2.362587,3a,38.1y,178.18h,93.92t/data=!3m6!1e1!3m4!1sqMLJs5d7PUFuC64aDV9FJg!2e0!7i16384!8i8192?hl=fr


Selon Eric Thierry, c’est probablement Henri II de Montmorency qui a aidé Champlain à se loger rue de la Marche, dans la même paroisse, de 1624 à 1626. Champlain fréquentait l’église Saint-Nicolas-des-Champs durant son séjour à Paris de 1624 à 1626.

https://www.youtube.com/watch?reload=9&v=7iQ_OVsrSuU&fbclid=IwAR2QtDxwPdt71r3dwNlvEtL0c-Qk4uvCDMX5R0jQNedJ3ohBtdW_4oHM9f0

Il habitait alors dans cette paroisse, rue de la Marche, avec son épouse, Hélène Boullé. C’était probablement le duc Henri II de Montmorency, vice-roi de la Nouvelle-France, qui leur avait trouvé ce logement à leur retour de Québec en octobre 1624. L’hôtel de Montmorency se trouvait tout près, rue de Braque.

Source: Courriel d’Éric Thierry.

Un commentaire Ajoutez le vôtre

  1. Ann Lefebvre dit :

    Très intéressant. Merci Pierre.

    Envoyé de Yahoo Courriel pour iPad

    J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s