La maison de Pierre de Chauvin, Sieur de Tonnetuit

Maison de Chauvin, située au 37 Boul. Charles V, Honfleur.


Localisation sur la carte google.
https://maps.app.goo.gl/awT5NQ3Rgwfo5knx5

Source des photographies: TFO Le rêve de Champlain, épisode 2. La plaque commémorative est une initiative d’une société d’histoire, le Congrès de l’Association normande.

https://www.tfo.org/fr/univers/le-reve-de-champlain/100367402/explorateur-1602-1604



Pierre Chauvin de Tonnetuit est un proche d’Henri IV, ayant servi contre la ligue catholique. En 1599, François Gravé rencontre le roi et lui suggère de le nommer lieutenant général, ayant le monopole de la traite des fourrures au Canada (1).


En 1600, Pierre Chauvin et François Gravé, accompagnés de Pierre Dugua de Mons créaient un poste de traite à Tadoussac, bien que François Gravé eût mieux aimé la région de Trois-Rivières (2) région qu’il fréquente depuis 1578 (3). En 1603, Champlain part de Honfleur pour son premier voyage vers la Nouvelle-France.

Sa localisation

Cette maison au 37, boulevard Charles-V à Honfleur, aurait appartenu à Pierre de Chauvin. Dans le docu-fiction de TFO, « Le rêve de Champlain », on mentionne toujours cette localisation.

De fait, cette localisation demeurait nébuleuse en 1900. L’historien Charles Bréard examinait une autre maison située au 52-54 rue Haute à Honfleur et affirmait avec certitude avoir retrouvé vers l’arrière, la vieille maison en ruine de Chauvin (4). Bréard expliquait:

 » Par un curieux hasard, en passant de l’autre côté de la rue, aux nos 52 et 54, nous trouvons non plus une page mais tout un chapitre de l’histoire de nos établissements lointains. L’aspect est ancien pour une partie de la construction. Dans la cour intérieure, à droite, de vieux murs en pierres et silex sont les débris d’une maison importante. L’encadrement d’une fenêtre y subsiste; il est orné de moulures à gorge qui annoncent le XVIe siècle. Un escalier avec rampants en pierre, une porte de quai qui a conservé ses jambages de pierre dure témoignent de l’antiquité du logis. Ajoutons que le rez-de-chaussée du no. 54 contient les restes d’une très belle cheminée de pierre dont le manteau était porté en saillie par des colonnes. L’un des chapiteaux a été conservé; il est décoré de feuilles et d’ornements taillés qui permettent de l’attribuer à la fin du XVIe siècle. On voit, par la nature des débris, que la construction a dû être, au temps de Louis XII, une maison remarquable qui a été la demeure d’un riche bourgeois. Mais nous en avons en vain cherché. Il n’est pas d’ailleurs de maisons qui nous aient occupé plus longtemps, dont nous ayons examiné avec plus d’attention l’emplacement et désiré de connaître les propriétaires. D’après de nouvelles recherches que nous avons faites à ce sujet, nous inclinons à penser que le corps de logis (no. 52, 54 rue Haute) a été la demeure de Pierre de Chauvin, sieur de Tonnetuit, capitaine en la marine royale, lieutenant pour le roi au Canada, lequel vivait à Honfleur durant les quinze dernières années du XVIe siècle. »

Dans la cour à droite, de vieux murs, font référence à la maison adjacente, soit celle située au 37 rue Charles V. Donc, entre 1900 et 1911, la localisation semble s’être considérablement précisée. La maison ne serait pas au 52-54 rue Haute, mais bien au 37 boul. Charles V.


Conclusion

Étant donné l’importance de ce personnage, il s’était avéré impératif d’identifier la localisation de sa maison. En 1900, Charles Bréard mentionnait une localisation au 52-54 rue Haute, maison en ruine. D’autre part, il parlait d’un arrière cours vers la droite. Entre 1900 et 1911, la recherche se précise, ce qui amène en 1611 à identifier une maison de Chauvin, restaurée depuis peu par M. Duchemin, maison située au 37 boul. Charles V.


Notes

(1) Thierry, Éric, Les œuvres complètes de Champlain, Tome 2, p. 672

(2) ibid, p. 673-674

(3) Thierry, Éric, La France de Henri IV en Amérique du Nord, Garnier, 2019. p. 64


(4) Bréard, Charles, Vieilles rues et vieilles maisons de Honfleur du XVe siècle à nos jours, Honfleur, Librairie A. Satie, 1900.
En ligne:
https://gallica.bnf.fr/ark:/12148/bpt6k5652254p.texteImage

et une courte biographie de Jean de Chauvin et quelques transactions notariées:

Bréard, Charles, Le vieux Honfleur et ses marins, biographies et récits militaires, Rouen, Imprimerie Gagniard, 1897, p. 55-71

En ligne: https://gallica.bnf.fr/ark:/12148/bpt6k1647154/f55.image

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s